Presbytie

Venez en savoir plus sur la presbytie.

VUE SUR LES PREMIERS SIGNES

Les bras ne sont pas assez longs !

C’est entre 40 et 50 ans que la presbytie commence à se manifester. Cela débute par la recherche de la lumière pour lire une notice explicative que vous n’arrivez pas à déchiffrer, puis c’est le tour du menu au restaurant… Vous avez beau tendre les bras, il arrive un moment où ils ne sont plus assez longs ! Le moment est venu de consulter votre ophtalmologiste.

Contrairement aux idées reçues, vous n’entretiendrez pas votre vue en tirant sur vos yeux. Cet effort supplémentaire n’aura pour résultat qu’une fatigue oculaire, voire des maux de tête.

Profitez plutôt de l’apparition de ces symptômes pour consulter votre ophtalmologiste qui pratiquera un examen de vue complet et vous prescrira des lunettes adaptées.

Même si certains de vos amis vous ont vanté les mérites des lunettes «loupes», ne vous laissez pas tenter ! Elles ne peuvent faire l’objet que d’un dépannage ponctuel, en aucun cas d’une utilisation quotidienne.

Et surtout, pas de panique ! Si la presbytie ne se soigne pas, elle se corrige très simplement.

Les solutions proposées

Il existe de multiples solutions pour corriger la presbytie.

Les verres «progressifs»
Ils vous assurent une parfaite netteté à toutes les distances, recommandés pour tous les presbytes et particulièrement pour tous ceux qui ont une correction de loin ou un astigmatisme, ils sont la solution idéale à la presbytie. Une seule paire de lunettes pour un confort parfait de près comme de loin.

Les verres «de proximité» appelés aussi «mi-distance» ou «à profondeur de champ»
Ils vous permettent de voir net de très près jusqu’à 80 cm ! Idéal pour le travail sur ordinateur ou pour le bricolage. Les amateurs de maquette pourront coller tout en suivant les instructions de montage ! Ces verres présentent l’avantage d’avoir une grande profondeur de champ mais ne permettent pas la vision de loin.

Les simples foyers ou «verres unifocaux»
Parfaits en vision de près, vous devrez les retirer pour voir de loin. Efficaces pour une vision de près prolongée (lecture, broderie…). Ils seront utiles pour ceux qui n’ont pas de correction en vision de loin. Certaines activités exigent des performances visuelles particulières (ordinateur, sport, conduite…). Pour répondre à ces exigences votre opticien Lissac vous conseillera les verres adaptés à votre besoin.

Les lentilles de contact
Il existe de multiples solutions pour corriger la presbytie. Demandez conseil à votre opticien Lissac.

L’évolution de la vision

Ce n’est pas une maladie mais une évolution naturelle de notre vue.

C’est en se bombant que notre cristallin effectue la mise au point nécessaire à la vision de près. C’est ce que l’on appelle «l’accommodation». Avec l’âge, le cristallin perd de son élasticité et donc de son efficacité à faire le point, altérant ainsi la netteté des objets proches. C’est ce que l’on appelle la «presbytie». Elle est inéluctable. Celle-ci peut venir s’ajouter aux défauts visuels déjà existants, tels que la myopie, l’hypermétropie ou l’astigmatisme.

VUE SUR UN SUIVI “SUR MESURE”

Une adaptation sans problème !

Vous avez entendu dire que les verres progressifs étourdissaient, donnaient le vertige et qu’il était souvent difficile de s’y adapter…

Rassurez-vous !
La technologie actuelle vous offre un confort parfait dès votre première paire. Instinctivement, vous regarderez dans la partie supérieure du verre pour voir de loin, dans la partie médiane, pour voir à mi-distance et dans la partie inférieure pour voir de près.